Récoltes 2019 - Les années se suivent mais ne se ressemblent pas

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Récoltes 2019 - Les années se suivent mais ne se ressemblent pasRécoltes 2019 - Les années se suivent mais ne se ressemblent pas

Novembre 2019, un moment idéal pour faire un point sur cette année de cultures.

Plusieurs constasts : 

  • Nous finissons l'année avec 140 kg, contre 187 l'année derniere, car les plants de tomates ont beaucoup moins donné que l'année dernière : 40 kg en 2019 contre 88 en 2018. Les canicules sont peut-être en cause, et/ou la proximité de la haie de tuya, qui semble avoir une influence négative sur les plants les plus proches. Je suspecte aussi que le manque de rotation des cultures, imposé par une surface trop limitée, ne soit pénalisante au finale. Enfin, l'année dernière j'avais dû remuer tous les bacs, à la recherche des vers blancs, et il est possible que l'on paye le contre-coup cette année, en ayant épuisé le sol prématurément.
  • Notre ratio de productivité sera donc cette année de 7.77 kg / m2 (si je considère 2 m2 de plus pour les artichauts et les figues), ou de 8.43 avec seulement les bacs potagers (16 m2). L'année derniere nous avions 11.5 kg/m2.
  • Les 5 plants de courgettes ont produit 54 kg de fruits, soit 10.8 kg en moyenne par pied, certains étant cependant plus productifs que d'autres ( les Milans et les Grisettes étant de gros pourvoyeurs !).
  • Pour autant, les courbes de récoltes sont restées étonnament proches pendant des mois. 
  • 8.4 kg de fraises, contre 12 l'année denrière : est-ce un signe d'épuisement des pieds ? C'est possible. Nous allons donc les renouveller en 2020 pour partie. 
  • Les tomates Coeur de Boeuf, même si elles ne sont pas les meilleures, auront réalisé presque la moitié des récoltes de tomates. Mais cette année, nous n'en avons guère au congélateur pour l'hiver.
  • Nous avons tenté des radis, des haricots et des épinards en septembre, mais rien n'a donné. Pas de chance cette année..

Malgré tout, en plus de ce que nous avons consommé tout l'été, nous avons néanmoins plus de 300 l de légumes au congélateur, ce qui devrait nous alimenter une bonne partie de l'hiver. 

Nous avons aussi 315 poireaux encore en terre, qui nous régaleront peut-être d'ici quelques mois, et dans tous les cas en mars, quand nous récolteront tout pour préparer la nouvelle saison !

Les années se suivent sans se ressembler, mais nous continuons à nous régaler :)

 

 

Publié dans Récoltes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article