Le potager commence à donner et les prédateurs apparaissent

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Le printemps est une saison agréable, qui voit le potager renaître.

Certes, c’est aussi à ce moment que l’on a le plus de travail, entre la préparation des sols, la reconnexion de l’arrosage, la lutte contre les nuisibles qui ont faim, les semis, les plantations… mais l’explosion de la vie dans les bacs nous fait vite oublier ces quelques heures (souvent agréables d’ailleurs) passées à s’occuper de la logistique.

Nous sommes en Mai, et la croissance végétale est désormais rapide, ce qui fait la joie de certains prédateurs : j’ai récemment extrait des dizaines de vers de hannetons et autres cétoines du sol, ayant cependant eu la chance de ne pas en avoir eu des milliers, comme mon voisin. La différence d’infestation me semble tenir au fait que j’ai traité avec des Nématodes et pas lui.

Pour attirer ceux qui auraient déjoué ma vigilance, j’avais planté une cinquantaine de jeunes plants de salade : il m’en reste… 5 ! Et pas de trace de vers blanc. Mais j’ai finalement isolé le coupable : le Taupin, qui refait surface ! J’avais aussi traité aux nématodes l’année dernière, mais il faut croire qu’il va me falloir recommencer.

Un jeune Taupin, profondément inséré dans un petit plan de salade, qu'il aura dévoré en quelques heures.

Un jeune Taupin, profondément inséré dans un petit plan de salade, qu'il aura dévoré en quelques heures.

Si les pucerons sont aussi de retour (que je tente de traiter avec un peu de savon noir fortement dilué - sinon ça brûle les plantes), nous avons déjà commencé à manger les bettes à carde, les épinards, les fraises, les salades survivantes, et les radis n'ont qu'à bien se tenir !!

Les radis, qui seront récoltables dans quelques jours, et les magnifiques jeunes bettes à carde rouges
Les radis, qui seront récoltables dans quelques jours, et les magnifiques jeunes bettes à carde rouges

Les radis, qui seront récoltables dans quelques jours, et les magnifiques jeunes bettes à carde rouges

6 tours de fraises, principalement des Charlottes (nos préférées !), avec probablement une centaine de fraises par tour à minima
6 tours de fraises, principalement des Charlottes (nos préférées !), avec probablement une centaine de fraises par tour à minima

6 tours de fraises, principalement des Charlottes (nos préférées !), avec probablement une centaine de fraises par tour à minima

Les premiers plants (issus de nos semis sous véranda) de tomates, courgettes et concombres sont en terre, et les suivants devraient les rejoindre dans les jours qui viennent. 

Le potager commence à donner et les prédateurs apparaissent

Publié dans Plantations, Ravageurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Seine 01/05/2020 10:34

Je pense que s'attaquer aux soi disant "nuisible" n'est pas utile au jardin.. On peut parler par exemple de non agir.. Ou de gestion logistique de limace. Par exemple.. Le combat fort inutile ne donne généralement pas de résultat sur du long terme.. au contraire.. c'est pire. Il est plus facile de travailler avec le vivant que contre le vivant. Bonne journée à vous.

Le Potager Du Poiraud 05/05/2020 08:30

Certes ! Mais il y a la théorie, et puis la pratique :)
Et en pratique, il n'est pas aisé d'arriver à un équilibre du vivant, surtout quand on manque d'expérience sur la gestion de certains ravageurs… quelle que soit leur utilité par ailleurs ;)
Cordialement