2018 : Le plan du potager

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Nous sommes déjà début mars (2018), et la rigueur de l'hiver (et de ses -7°C la semaine dernière) est désormais derrière nous (normalement !). 

Encore quelques semaines pour préparer le sol du potager pour accuellir les nouveaux semis, et déjà quelques jours que je travaille sur le plan du potager 2018. L'objectif est ici de prévoir l'implantation des cultures de l'année, en tenant compte des besoins en rotation et de ce que l'on a envie de manger. 

La taille limitée de notre potager (14.4 m2) nous oblige à limiter les espèces cultivées si l'on veut en récolter suffisamment pour en profiter vraiment. Et cette petite taille rend les rotations compliquées, voire impossibles parfois : je vais devoir compter sur des rotations bisannuelles uniquement le plus souvent, faute de mieux

Pour aider un peu, j'envisage cependant d'implanter un 5ème bac, un peu plus petit (1.6 m2, ce qui portera le potager à 16 m2), avec pour objectif d'y cultiver tomates et potirons. 

Voici donc le plan 2018, du moins le plan à fin mai, puisque les cultures évolueront ensuite en fonction de la saison : 

Des cases restent vides : peut-être y mettrais-je des Poireaux Perpétuels ou la Ciboule de mon ami Fabien.

Des cases restent vides : peut-être y mettrais-je des Poireaux Perpétuels ou la Ciboule de mon ami Fabien.

J'ai hâte de voir pousser les "épinards fraises" (des épinards anciens qui font des fruits comme des framboises : j'espère que c'est bon !). 

J'espère aussi que les Artichauts survivront au froid intense que nous avons eu. Nous en avons eu 2 têtes en 2017, peut-être une quinzaine en 2018 ? 

D'ici fin mai, il va donc falloir : 

  • Enlever le paillage
  • Malheureusement fouiller un peu le sol pour tenter de déloger les vers de Hannetons que je sais nombreux... et la lutte naturelle via des nématodes ne sera possible que quand le sol sera à 15°C, ce qui met en péril tous les semis en place. 
  • Enrichir le sol avec le Lombricompost que j'ai trouvé (rare !) chez Leroy Merlin (bradé 20€ les 20 kg !).
  • Remplir le 5ème bac de bonne terre

S'il pouvait arrêter de pleuvoir, cela m'aiderait un peu :)

Au final, si nous avons eu 95 kg de production en 2017 (soit 6.6 Kg / m2), voyons si nous arrivons à atteindre 150 kg cette année. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Domi 04/03/2018 23:13

Et nous n'avons rien perdu, notre ami le congélateur fait des miracle et nous régale tout l'hiver pas de tout hélas, mais presque !