Cette année je teste les semis

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Acheter ses plants tout faits en magasin est simple et rapide, mais cela ne permet pas de choisir ses espèces et de participer à la propagation de semences bio.

Cette année, j'ai donc décidé de lancer mes propres semis.

Le 20 mars, j'ai choisi une sélection de graines que j'avais en réserve, et décidé de tenter deux méthodes différentes de semis : le semis en bouteille plastique, et le semis en pots biodégradables en mini serres.

Voici ma sélection :

- Tagetes : 3 graines en pot + 3 graines en bouteille
- Oeuillets d'Inde : 3 graines en pot + 3 graines en bouteille
- Basilic : 3 graines en pot + 3 graines en bouteille
- Tomates Osue Oblonde à téton : 2 graines en pot + 2 graines en bouteille
- Tomates Blush : 2 graines en pot + 2 graines en bouteille
- Tomates Cuneo Giant pear : 2 graines en pot + 2 graines en bouteille
- Tomates Ananas bleue : 2 graines en pot + 2 graines en bouteille
- Tomates Evans Purple Pear : 2 graines en pot + 2 graines en bouteille
- Capucine : 3 graines en bouteille + 3 graines en pot
- Courgette : 3 graines en bouteille

Cette année je teste les semis

Le 24 mars, j'avais déjà 1 capucine, et 4 tagètes

Le 27 mars, tout avait levé, sauf les tomates Osue & Blush, ainsi que les courgettes

Le 30 mars, je m'aperçois que mes semis "filent", c'est à dire que la tige de la plantule s'allonge démesurément à la recherche de la lumière, en raison d'une chaleur trop importante (20 à 21°C) dans la pièce : il semble que plus la chaleur est importante et plus les plantes ont besoin de lumière et donc montent. Je coupe le chauffage, et je refais une tournée de semis, en utilisant cette fois, pour tester, des "plaques" alvéolées plutôt que des pots et des bouteilles :

- Oeuillets d'Inde : 2 graines
- Basilic : 2 graines
- Tomates Ossue : 5 graines
- Tomates Blush : 5 graines
- Tomates CUNEO : 2 graines
- Tomates Ananas : 5 graines
- Tomates Evans : 5 graines
- Capucine : 2 graines
- Courgette : 4 graines

J'en profite pour repiquer mes premiers plants qui ont beaucoup monté.

Le 3 avril, les feuilles secondaires apparaissent un peu partout sur les premiers semis, les tiges des plantules de tomates deviennent veloutées. Aucun plant repiqué n'a périclité à ce stade. Les plants ne semblent plus filer. Cependant la température de la pièce est à nouveau élevée (21 à 22°C) à cause du soleil et de la température clémente à l'extérieur. Mais cette fois, cela semble avoir une incidence moindre : les plantules ne filent pas.

La deuxième tournée de semis ne donne rien à ce stade (4 jours)

Le 6 avril : Au bout de 7 jours, voilà la première pousse de Tomate Cuneo, dans ma 2ème serie de semis. La majorité des autres plants font pousser leurs feuilles secondaires. Toujours pas de capucine, et juste une Osue rachitique... le soir, une Blush, la seule de tous les semis, est enfin apparue !

Le 8 avril : 3 Blush, 2 Evans, 1 Cunéo dans la 2ème serie de semis. Touts les semis se portent bien ! Aucune perte parmi ceux qui ont levé.

Par contre, point de courgette.

Je vais m'absenter une semaine, je suis curieux de voir si les plants vont résister jusqu'à mon retour. Mais je considère à ce stade que ce test de semis est plutôt un succès et encourageant.

Mon retour concernant les méthodes utilisées

Dans tous les cas, les semis ont été faits dans la même pièce, avec du terreau spécial semis à 100%.

Les bouteilles plastiques ont été remplies en partie de billes d'argile.

Il me semble que les semis ont mieux pris dans les bouteilles que dans les pots biodégradables, et que les bouteilles gardent beaucoup mieux l'humidité.

La deuxième série de semis, faite 15 jours plus tard dans des plaques en plastique alvéolée, a eu beaucoup moins de résultat que la première série. Est-ce la méthode employée qui a changé quelque chose ou le cycle de la lune ? Le 20 mars nous étions en pleine lune descendante, alors que le 30 mars au soir, nous étions au début de la lune montante... La consultation des calendriers lunaires ne m'éclaire guère...Le 30 mars, je m'aperçois que mes semis "filent", en raison d'une chaleur trop importante dans les combles (il semble que plus la chaleur est importante et plus les plantes ont besoin de lumière et donc montent). Je coupe le chauffage, et je refais une tournée de semis, en utilisant des "plaques" alvéolées plutôt que des pots et des bouteilles :
- Oeuillets d'Inde : 2 graines
- Basilic : 2 graines
- Tomates Ossue : 5 graines
- Tomates Blush : 5 graines
- Tomates CUNEO : 2 graines
- TOMATE Ananas : 5 graines
- TOMATES Evans : 5 graines
- Capucine : 2 graines
- Courgette : 4 graines

j'en profite pour repiquer mes premiers plants qui ont beaucoup monté.

Le 3 avril, les feuilles secondaires apparaissent un peu partout sur les premiers semis, les tiges des plantules de tomates deviennent veloutées. Aucun plant repiqué n'a périclité à ce stade. Les plants ne semblent plus filer. Cependant la température de la pièce est élevée (21 à 22°C) à cause du soleil et de la température clémente à l'extérieur.
La deuxième tournée de semis ne donne rien à ce stade (4 jours)

Le 6 avril : Au bout de 7 jours, voilà la première pousse de Tomate Cuneo, dans ma 2ème serie de semis. La majorité des autres plants font pousser leurs feuilles secondaires. Toujours pas de capucine, et juste une Osue rachitique... le soir, une Blush, la seule de tous les semis, est enfin apparue !

Le 8 avril : 3 Blush, 2 Evans, 1 Cunéo dans la 2ème serie de semis. Touts les semis se portent bien ! Aucune perte parmi ceux qui ont levé.

Par contre, point de courgette.

Je vais m'absenter une semaine, je suis curieux de voir si les plants vont résister jusqu'à mon retour. Mais je considère à ce stade que ce teste de semis


Mon retour concernant les méthodes utilisées

Dans tous les cas, les semis ont été faits dans la même pièce, avec du terreau spécial semis à 100%.

Les bouteilles plastiques ont été remplies en partie de billes d'argile.

Il me semble que les semis ont mieux pris dans les bouteilles que dans les pots biodégradables, et que les bouteilles gardent beaucoup mieux l'humidité.

La deuxième série de semis, faite 15 jours plus tard dans des plaques en plastique alvéolée, a eu beaucoup moins de résultat que la première série. Est-ce la méthode employée qui a changé quelque chose ou le cycle de la lune ? Le 20 mars nous étions en pleine lune descendante, alors que le 30 mars au soir, nous étions au début de la lune montante... La consultation des calendriers lunaires ne m'éclaire guère...

Le 30 mars, je m'aperçois que mes semis "filent", en raison d'une chaleur trop importante dans les combles (il semble que plus la chaleur est importante et plus les plantes ont besoin de lumière et donc montent). Je coupe le chauffage, et je refais une tournée de semis, en utilisant des "plaques" alvéolées plutôt que des pots et des bouteilles :
- Oeuillets d'Inde : 2 graines
- Basilic : 2 graines
- Tomates Ossue : 5 graines
- Tomates Blush : 5 graines
- Tomates CUNEO : 2 graines
- TOMATE Ananas : 5 graines
- TOMATES Evans : 5 graines
- Capucine : 2 graines
- Courgette : 4 graines

j'en profite pour repiquer mes premiers plants qui ont beaucoup monté.

Le 3 avril, les feuilles secondaires apparaissent un peu partout sur les premiers semis, les tiges des plantules de tomates deviennent veloutées. Aucun plant repiqué n'a périclité à ce stade. Les plants ne semblent plus filer. Cependant la température de la pièce est élevée (21 à 22°C) à cause du soleil et de la température clémente à l'extérieur.
La deuxième tournée de semis ne donne rien à ce stade (4 jours)

Le 6 avril : Au bout de 7 jours, voilà la première pousse de Tomate Cuneo, dans ma 2ème serie de semis. La majorité des autres plants font pousser leurs feuilles secondaires. Toujours pas de capucine, et juste une Osue rachitique... le soir, une Blush, la seule de tous les semis, est enfin apparue !

Le 8 avril : 3 Blush, 2 Evans, 1 Cunéo dans la 2ème serie de semis. Touts les semis se portent bien ! Aucune perte parmi ceux qui ont levé.

Par contre, point de courgette.

Je vais m'absenter une semaine, je suis curieux de voir si les plants vont résister jusqu'à mon retour. Mais je considère à ce stade que ce teste de semis


Mon retour concernant les méthodes utilisées

Dans tous les cas, les semis ont été faits dans la même pièce, avec du terreau spécial semis à 100%.

Les bouteilles plastiques ont été remplies en partie de billes d'argile.

Il me semble que les semis ont mieux pris dans les bouteilles que dans les pots biodégradables, et que les bouteilles gardent beaucoup mieux l'humidité.

La deuxième série de semis, faite 15 jours plus tard dans des plaques en plastique alvéolée, a eu beaucoup moins de résultat que la première série. Est-ce la méthode employée qui a changé quelque chose ou le cycle de la lune ? Le 20 mars nous étions en pleine lune descendante, alors que le 30 mars au soir, nous étions au début de la lune montante... La consultation des calendriers lunaires ne m'éclaire guère...

Cette année je teste les semis

Publié dans semis, Plantations

Commenter cet article