Un potager, ça se planifie !

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Lorsque l'on étudie un peu la problématique du Potager, on se rend rapidement compte que l'un de points névralgiques concerne la qualité et la richesse du sol dans lequel on fait pousser ses fruits et légumes. Difficile de s'affranchir du sujet quand on lit que le sol d'un potager en carrés est épuisé en deux ans.

L'objectif est donc de maintenir le sol dans un état optimal pour produire dans des conditions satisfaisantes. Et l'on retombe sur le concept millénaire de rotation des cultures et de la planification.

Les règles sont assez simples (heu...enfin presque !) :

  • On ne fait pas pousser le même type de végétaux au même endroit deux fois de suite. Par exemple on évitera de planter des salades puis des épinards au même endroit de manière successive, car il s'agit de deux légumes "feuilles", etc...
  • On respecte le temps de rotation de culture préconisé pour chaque plante, afin que la terre puisse se reconstituer pour supporter à nouveau la culture du même végétal. Par exemple, l'épinard nécessite 4 ans avant d'être replanté au même endroit. Inutile de souligner que plus l'on disposera d'une grande surface de culture, et plus il sera facile de respecter cette alternance de cultures...
  • Certains végétaux ne supportent pas bien d'être plantés les uns après les autres au même endroit. En fait il apparaît que chaque plante diffuse si nécessaire des composés chimiques, pour amener le sol à se recombiner pour lui offrir la substance dont elle a besoin pour pousser. Ceci implique que la composition du sol peut ensuite ne pas convenir à la plante suivante. Subtile non ?

En dehors des règles liées à la consommation de substances dans le sol, il existe quelques règles supplémentaires devant être prises en compte dans la planification d'un potager en carrés :

  • Certains végétaux se protègent mutuellement des prédateurs ou des maladies (par exemple l'oignon et la carotte), alors que d'autres ne tirent aucun bénéfice de la proximité d'une autre plante mais l'aide par contre en la protégeant des ravageurs. C'est le cas par exemple de la Tomate, qui est protégée des pucerons, nématodes et autres bestioles par la Capucine, le Basilic, l'Oeillet d'Inde, etc... Enfin, certaines plantes ne supportent simplement pas la proximité de certaines autres, soit pour des raisons chimiques, soit pour des raisons d'espace vital. La planification des associations est donc cruciale pour gérer tous ces cas.
  • Les plantes ont toutes des besoins spécifiques en lumière. On ne mettra donc pas les grands plants devant les autres, pour ne pas leur faire de l'ombre s'ils ont besoin de soleil, etc...
  • On évitera de mettre deux carrés de plantes de la même espèce cote à cote : la distance permettra de perturber les prédateurs, et de limiter la propagation des maladies.

En dehors de ces règles d'association, il y a tout un tas de considérations permettant d'enrichir régulièrement la terre en substances nutritives, idéalement de manière Bio, mais nous y reviendront dans un autre article, le jour où je tenterai la chose :)

Pour tenter de planifier mes deux plateaux de potager, j'ai donc créé sous Powerpoint un "plan" de mes 18 carrés, en projetant leur occupation mois par mois entre aout 2015 et décembre 2016. L'objectif est :

  • De garder la mémoire de ce qui a poussé où,
  • De gérer l'organisation des plantes dans chaque carré, en fonction de leurs contraintes de cohabitation et de leurs besoins.

Je dis "tenter de planifier", car ma planification a évolué souvent, en fonction des envies (nous avons planté 21 salades qui n'étaient pas prévues !), des aléas des cultures (je voulais un seul carré de radis, j'en ai obtenu 3 car toutes mes graines ont germé), etc... Mais le principal est de s'adapter en se faisant plaisir et en respectant les règles :)

Voici donc mes premiers "plans", pour aout, septembre et octobre 2015 :

Un potager, ça se planifie !
Un potager, ça se planifie !
Un potager, ça se planifie !

Avec pour objectif d'avoir les plantations suivantes en Aout 2016 :

Un potager, ça se planifie !

Je partagerai les "plans" au fur et à mesure, s'ils peuvent vous inspirer. 
Tout commentaire est bienvenu ! :)

Publié dans Planification, Plantations

Commenter cet article

Sophie 22/06/2017 10:29

J'aime beaucoup la présentation graphique, c'est très visuel !
Avec quel outil avez-vous fait ça ? Excel ou autre ?
J'ai bien envie de vous imiter et de mettre mon potager en graphiques comme les vôtres !
En fait, j'adore votre site, il est plein de super bonnes idées comme celle-là et je ne me lasse pas !

Le Potager Du Poiraud 22/06/2017 13:09

Merci :) Sympa de savoir que ce que l'on partage est apprécié et utile :)
J'utilise généralement PowerPoint, pour sa souplesse graphique.
A noter que la planification faite au coeur de l'hiver est la "premiere" : ensuite, le potager évolue, et il faut alterner les cultures au fur et à mesure pour ne pas épuiser la terre ou récupérer des prédateurs. Par exemple, après un carré de salades, on peut mettre un mix carottes-radis. Ou l'inverse. Ce qui change la configuration du potager au fur et à mesure.