A Table ! Ou vive la récolte du soir

Publié le par Le Potager Du Poiraud

Un plaisir simple que celui qui consiste à aller récolter quelques feuilles de salade (bio) le soir en rentrant, pour les dévorer séance tenante pendant le dîner !

Et, alors que je pensais que l'on récoltait des salades entières en les coupant à la base, comme on le voit dans les super marchés, je me suis aperçu que certaines espèces de salade (à minima), permettent une récolte continue : il suffit de couper des feuilles à l'extérieur du plant, une par-ci, une par-là, et de laisser les salades continuer à produire de nouvelles feuilles qui seront coupées plus tard.

Au passage, j'entendais hier matin à la radio, qu'une étude a été faite récemment sur des salades du commerce en France : 31 salades ont été achetées dans cinq grandes enseignes de la distribution dans l'Oise (60) et dans la Somme (80).

  • 6 n'étaientt pas traitées
  • 24 salades, soit plus de 77% des échantillons, renfermaient plusieurs résidus de pesticides. Une salade en contenait même dix. Cinq pesticides interdits en France dans la culture des salades ont été retrouvés, dont du DDT interdit en France depuis 1971! Pour les autres pesticides repérés, aucun dépassement des limites maximales autorisées (LMA) n'a été relevé. 21 salades sur 31 contenaient même des perturbateurs endocriniens...

De quoi donner envie de produire ses propres salades, non ?

Résultat de la récolte du jour, une partie équivalente ayant été cueillie pour la voisine en même temps. Cela ne se voit presque pas sur le potager !
Résultat de la récolte du jour, une partie équivalente ayant été cueillie pour la voisine en même temps. Cela ne se voit presque pas sur le potager !

Résultat de la récolte du jour, une partie équivalente ayant été cueillie pour la voisine en même temps. Cela ne se voit presque pas sur le potager !

Publié dans Récoltes, Salade

Commenter cet article